"who is who" sur notre tour 

Apprends-en plus sur les femmes passionnantes que nous visitons au cours de notre voyage. Chacune à sa manière a planté un jalon et a marqué l'histoire des femmes en Suisse.

 

EMILIE LIEBERHERR 14.10.1924 - 03.01.2011

1. conseillère municipal de Zürich (1970 - 1994), conseillère des États canton Zürich 1978 - 1983)

                                                                                                                                                                        

 

Le samedi 26, nous partirons de la place qui porte – depuis peu - le nom d’Emilie Lieberherr, à Zurich. Un point de départ symbolique pour notre tour.

 «Et maintenant, sifflons le Conseil fédéral et les hommes. Oui, sifflons-les!»   Le concert de sifflements qui retentit sur la Place fédérale à Berne en cette journée historique du 1er mars 1969 s'adressait au Conseil fédéral et au Parlement, qui projetaient de ratifier la Convention du Conseil de l'Europe relative aux droits de l'homme, mais avec des réserves. Pourquoi? Parce que les femmes étaient privées de droits politiques. Sous le coup de l'indignation, un comité d'action organisa une marche de protestation sur Berne, à laquelle 5000 personnes se rallièrent. Criant à tue-tête, les manifestant-e-s demandèrent le droit de vote pour les femmes à tous les niveaux politiques. La foule était conduite par Emilie Lieberherr, bien visible dans son manteau rouge. Un an plus tard, après l'introduction du droit de vote et d'éligibilité des femmes au niveau cantonal, Emilie Lieberherr devint la première conseillère municipale de la ville de Zurich

Fun Fact:  lors d'un séjour de trois ans aux Etats-Unis à la fin des années 50, elle fut la nurse francophone des enfants de l'acteur américain Henry Fonda, Peter et Jane Fonda.